No Elvis, Beatles or Rolling Stones in 1977 !

Celle qui avait vu un film.

Faut AB-SO-LU-MENT que je vous parle d’un film que  j’ai vu vendredi au ciné ! Il s’agit de « La bande à Baader« . Vous vous demandez peut-être de quoi ça parle comme j’ai pu moi-même le demander à mon copain qui voulait AB-SO-LU-MENT le voir. « Quoi ? Tu connais pas la bande à Baader ? Tu sais pas qui c’est ? Nan, tu rigoles ?! ». C’est vexant de me faire ressentir bête, Théo. Bref, me dit-il, ça parle des Brigades Rouges. Ok, on va le voir, pas besoin de plus d’explications, les films historiques m’intéressent et les Brigades encore plus ! Bon, avant de vous dire pourquoi j’ai aimé et pourquoi il faut que vous alliez absolument le voir (et que vous m’offriez le dvd quand il sortira), je vous fait un petit synopsis.

Fin des années 60, Allemagne. De jeunes idéalistes refusant l’impérialisme américain, le fascisme, le capitalisme…, se joignent à Andreas Baader, Ulrike Meinhof et Gudrun Ensslin pour créer un mouvement radical, voire terroriste : la Fraction Armée Rouge (RAF). Leur objectif est de créer une société plus humaine. Mais pour celà, une révolution s’impose. Et pas de révolution sans sang versé. Attentats à la bombe contre des ambassades, enlèvements d’hommes politiques ou hauts placés, incendies, prises d’otages…

Après ce rapide topo, mieux écrit sur les sites de films, certes, je vais vous dire pourquoi j’ai aimé. Parce que je sais que vous MOURREZ d’envie de le savoir ! Ne mentez pas !

En un peu plus de 2h défilera sous vos yeux une histoire vraie, violente, prenante, exaltante, une pure chronique des années de plomb. On en sort remué et des questions et idées pleins la tête. Comment ne pas comprendre ces jeunes qui voulaient d’un monde meilleur, égalitaire et anti-capitaliste ? Doit-on aimer ou détester les manières qu’ils ont employés pour se faire entendre ? Exaltation de jeunesse et/ou vraie idéologie ? Peut-on tout légitimer ? On l’aurait tué, lui, ou pas ? Est-ce que j’aurai fait ou dit ça à sa place ? BREF ! Comme vous l’aurez comprit, ce film est passionnant à souhait, assez violent mais tellement représentatif de ces années-là ! Niveau acteur, rien à redire, on n’a pas à faire au cours Florent mais à des gens qui sont dans la peau de leur personnage. Dialogue impeccable et bien ficelé, reconstitution nickel. Incroyable ! Enfin un film qui fait réfléchir et qui reste impartial !

Ce qui me fait me dire en voyant les élèves de ma fac et leur « Nouveau front anti-capitaliste » que leur lutte est bien faible…

Image de prévisualisation YouTube

PETIT MESSAGE QUI N’A AUCUN RAPPORT AVEC LE FILM MAIS à tous ceux qui ont des cowblogs et qui m’ont laissés des comms, je n’arrive pas à allez sur vos blogs ! Je vais chercher d’où vient le soucis donc désolée si je ne vous réponds pas tout de suite mais merci quand même beaucoup !

Vidéo : la bande-annoce.
Chanson du jour : Ping-pong affair – The Slits.

16 novembre, 2008 à 13:28


2 Commentaires pour “Celle qui avait vu un film.”


  1. Trash-donut écrit:

    Bah c’est normal d’être fan de Generation x,, c’est génial ! xD

  2. Trash-donut écrit:

    Ouais c’set sur ils sont MAGNIFIQUES Sid et Johnny (L)

    Bah merci quand même :)
    Un de ces jours, je mettrai un lien pour ton blog dans le mien paske j’adore le tien xD


Laisser un commentaire